Trois générations au service du vin

La famille ZAROS, d'origine italienne, est arrivée en France en 1946. C'est d'abord à Artigues près de bordeaux qu'ils ont rejoins le reste de la famille. Antoine et Chiara ont ensuite décidé en 1960, de s'installer à la Sauve Majeure, seuls, sur le Domaine du Buisson. Il n'y avait alors que 6 hectares de vignes, des prairies, une étable et une ébauche de chai.

 

Suite au décès d'Antoine à la fin des vendanges en 1963, François, alors âgé de seulement 13 ans, est contraint de prendre la suite. L'élevage de vaches allaitantes et la culture de la vigne cohabitent alors sur le Domaine. C'est en 1978 que François et Josiane décident de se consacrer à la vigne et au vin par l'abandon de l'élevage. Démarre alors une nouvelle ère pour le Domaine du Buisson. Plantations, restructurations et création d'un véritable chai permettent alors l'extension du Domaine à 19 hectares de vignes jusqu'en 2005. Pendant toutes ces années la vente en bouteilles et en direct est aussi développée.

 

En 2006, après ses études viti-vinicoles, Jérôme s'investit sur le Domaine. La SCEA des vignobles ZAROS, entité juridique de l'exploitation, est alors créée. Depuis, par l'augmentation des densités de plantation, par l'implantation de nouveaux cépages et par les nombreux investissements dans la vigne, comme au chai, la qualité et la notoriété des vins ne cessent de s'améliorer. En témoignent les nombreuses récompenses et citations dans divers guides et revues spécialisées.

Aujourd'hui, le vignoble s'étend sur 22 hectares et compte pas moins de 7 cépages.